Notre vision de l’apprentissage


Notre vision de l’apprentissage

Les enfants d’aujourd’hui n’ont pas les mêmes besoins que ceux d’il y a 100 ans, l’école doit donc s’adapter à de nouveaux défis. L’autonomie, la responsabilisation, la coopération, l’esprit critique, la créativité sont les qualités qui seront les plus importantes et recherchées pour les métiers de demain.

Nous souhaitons offrir aux enfants l’environnement propice pour développer ces compétences et pour s’épanouir pleinement. Nous avons ainsi opté pour une pédagogie humaniste : la bienveillance envers soi, autrui et l’environnement.

Les facilitateurs de l’école s’appuient sur des méthodes alternatives innovantes comme Montessori, Freinet, Steiner-Waldorf, la gestion mentale d’Antoine de la Garanderie, la méthode Borel-Maisonny et les Alphas pour l’apprentissage de la lecture, ou encore la pédagogie coopérative et la communication non-violente.

Amélie, fondatrice de l’école, précise :

Notre fonctionnement puise dans plusieurs inspirations pédagogiques. Montessori pour le matériel, Freinet pour l’auto-discipline et la responsabilisation, et Steiner pour la créativité et les projets transversaux.

Les enfants sont libres de bouger, de se déplacer pendant les cours ce qui est indispensable à la concentration de certains d’entre eux. Aussi, des ateliers d’art plastique et de théâtre sont mis en place.

Autonomie des apprentissages

Les jeunes sont libres de déterminer leurs propres objectifs, et l’on confère une même légitimité à toutes les entreprises et tous les domaines. Ils se consacrent à ce qui les intéresse sans contrainte de programme ni de temps. En connexion avec leur nature et leur aspiration profonde à chaque instant, ils jouent, explorent et pratiquent leurs centres d’intérêts.

Avec la responsabilité de soi comme “compétence pilier” servant de terreau pour développer toutes les autres compétences utiles à la vie, les membres des écoles bénéficient d’un cadre leur permettant de développer tous les outils dont ils ont besoin pour grandir en tant que personnes effectives dans la société actuelle.

Les membres du personnel sont garants de cette approche par leur engagement à coopérer avec les enfants et les traiter en tant que personnes indépendantes.

Ils gomment ainsi les rapports de domination toujours largement répandus aujourd’hui entre adultes et enfants, à notre sens nuisibles pour leur confiance et leur prise de responsabilités.

Nous attendons principalement du personnel qu’il établisse et protège une culture de liberté et de respect. Là est la nécessité ultime, assurant un cadre propice à tous les apprentissages : un espace de sécurité au sens large (physique, psychologique, social) où chacun se sent à l’aise et en confiance.

Le personnel met aussi à disposition des élèves son expérience et ses savoirs, bien que les apprentissages des élèves découlent principalement de leurs interactions dynamiques au sein d’un contexte multi-âges où l’on pratique des centres d’intérêts variés.